Période de 2014 à 2019.
Yves Maximo s’est emparé des échecs et en a fait son univers de peinture. Pendant cinq années, il décrit la réflexion abyssale du joueur dans sa partie et invente même un procédé pour raconter par l’image les plus grandes parties de l’histoire.